Paul Dmoch - Séchage du linge à Venise, Italie - Aquarelle 76 x 56
Il y a un parallèle évident entre la musique et l'aquarelle ... l'harmonie est dans les deux cas prépondérante. La disposition du dessin, l'ordre, les groupes, les contrastes, la perspective, le ton, la variété des couleurs ... en un mot, toutes ces choses qui mises ensemble forment un tout. Je cherche la musique dans mes aquarelles : les sons graves sont équivalents aux couleurs brunes, sombres, et les sons aigus sont parallèle aux couleurs vives et tranchantes. Et entre ces deux extrêmes oscille toute la gamme des couleurs ...aussi bien en musique qu'en peinture ... Il y a une tremblante entre la musique et peinture ... la passion ... l'amour. si n'existe pas .. elles sont muets toutes les deux

Paul Dmoch - Séchage du linge à Venise, Italie - Aquarelle 76 x 56

Il y a un parallèle évident entre la musique et l'aquarelle ...
l'harmonie est dans les deux cas prépondérante. La disposition du dessin, l'ordre, les groupes, les contrastes, la perspective, le ton, la variété des couleurs ... en un mot, toutes ces choses qui mises ensemble forment un tout. Je cherche la musique dans mes aquarelles : les sons graves sont équivalents aux couleurs brunes, sombres, et les sons aigus sont parallèle aux couleurs vives et tranchantes. Et entre ces deux extrêmes oscille toute la gamme des couleurs ...aussi bien en musique qu'en peinture ... Il y a une tremblante entre la musique et peinture ... la passion ... l'amour. si n'existe pas .. elles sont muets toutes les deux
© aquarelliste - all rights reserved.